Eliana Brislune

Description:

Calme et réservée, Eliana ne parle jamais pour rien dire. Bien qu’elle semble sérieuse en tout temps, elle savoure chacuns des moments passé en compagnie de ses frères d’arme. Son ojectif est et sera toujours le même: Trouver et rassambler une armée afin de les conduires aux bois noirs afin d’y combattre les drunes ainsi que les repoussants Nain de Midnor.

Bio:

Toute jeune, Éliana à eu la chance de pouvoir voir de ses jeunes yeux l’incroyable cité elfique de l’ancien monde. Depuis son départ pour le nouveau monde, Éliana rêve de pouvoir aider son peuple à re-construire une aussi belle cité.

Son rêve à vite été remplacé par des années de vie nomade sur les terres des bois noirs. Depuis leur arrivés sur ces terre, les elfs doivent se battre tout les jours pour survivrent. S’ils ne se battres pas contre les Drune ou les nains de Midnor, ce sont les démons qui doivent être repoussés.

Pour finir, Éliana déteste beaucoup plus les nains de Midnor que les Drunes et les démons. Ce sont les nains qui ont massacrés ses parents. Sa mère Shaliana, fille du chef du clan Brislune le grand orateur de la lumière et son père Martélune furent massacrés devant ses yeux par les nains de Midnor.

Depuis ce jour, Éliana à jurée de de venger la perte de ses parents en tuant le plus de nain de Midnor possible. Le seul souvenir qu’Éliana se souviens se sont les paroles d’une chanson:

Je vais aller sous les sapins. Là où je l’ai vu en dernier lieu. Mais le soir a jeté un tissu sur le pays. Et sur les sentiers derrière la lisière de la forêt. Et la forêt se dresse si noire et vide. Pauvre de moi, malheur. Et les oiseaux ne chantent plus.

Sans toi je ne peux pas être. Sans toi. Avec toi je suis seul aussi. Sans toi. Sans toi. Sans toi je compte les heures. Sans toi. Avec toi les secondes n’en valent pas la peine.

Sous les brindilles, dans les fossés. C’est maintenant silencieux et sans vie. Et la respiration m’est, ah! Si difficile. Pauvre de moi, malheur. Et les oiseaux ne chantent plus.

Sans toi je ne peux pas être. Sans toi. Avec toi je suis seul aussi. Sans toi. Sans toi. Sans toi je compte les heures. Sans toi. Avec toi les secondes n’en valent pas la peine. Sans toi. Sans toi.

Et la respiration m’est, ah! Si difficile. Pauvre de moi, malheur. Et les oiseaux ne chantent plus.

Sans toi je ne peux pas être. Sans toi. Avec toi je suis seul aussi. Sans toi. Sans toi. Sans toi je compte les heures. Sans toi. Avec toi les secondes n’en valent pas la peine. Sans toi.

Sans toi.

Éliana parcours le monde accompagné de son arc nommé Ruiist à la recherche du soutien des autres peuples qui habitent le nouveau monde.

Eliana Brislune

Le nouveau monde Darky