à Propos de Dnd

C’est un fait, un bon joueur va gagner des + sur le role play, meme si ses habilités ou skill ne sont pas toujours à la hauteur. Je vais souvent me laisser influencer par une bonne idée et un joueur convaincu.

Pour moi le Role play est souvent un moyen de mettre du contexte et de la passion autour des combats et autres situations périlleuses. A Dnd le combat est inévitable et meme souhaité.

Dnd est un jeu à plusieurs, Si vous voulez axer cela sur le role play amenez les autres joueurs dans votre jeu. Je vais toujours avoir tendance à terminer plus rapidement les actions individuelles, et à laisser rouler les discussions ou tout le groupe est présent et actif. On ne peut pas non plus splitter le groupe en 2 ou 3 pour explorer un donjon.

Dnd ne colle pas à la réalité. Vous ne pouvez pas tout faire. Les encounters sont calibrés pour vous. Le fil des événements vous avantage et arrive souvent dans un timing parfait. Si une quête s’offre à vous ne cherchez pas quelqu’un de plus compétent, ou de vous assurer des milles et unes motivations de votre employeur. Il ne faut pas être nono, mais il ne faut pas essayer de briser l’illusion non plus.

Et le plus important: C’est à vous de trouver un moyen d’intégrer votre personnage au groupe et à la campagne. Votre personnage peut avoir un coté grognon, rebelle, individualiste ou autres. Mais le respect des autres joueurs, du DM et du bon déroulement du jeu doit toujours primer.

Pour moi le Role play est au service des combats encounters. Il est la pour leur donner du sens et de la saveur et surtout pas pour les éviter.

Pour certains les combats encounter ne sont que des conséquences parmi d’autres du Role play qui lui est le vrai but du jeu. Résoudre une intrigue sans sortir son arme est apprécié par ce type de jeu. Ce n’est pas mon cas. Je n’ai pas un nombre infini d’encounter en banque. Si j’en prépare un, j’aimerais bien qu’on le joue. Ça peut arriver que je vous demande de vous creuser les méninges pour réduire le level d’un encounter, mais ce serait “préparé”.

PS La campagne s’oriente autour du background d’Éliana parce son personnage a su garder le cap sur ses motivations. Ce n’est pas celle qui parle le plus, mais à chaque intervention ses intentions étaient claires sur le besoin d’aider son peuple et de combattre ses ennemis. Le DM n’a fait qu’écouter la brise qui soufflait.

à Propos de Dnd

Le nouveau monde fbelanger