Le nouveau monde

La formation du bélier

Ok les compagnons, c’est le temps de reviser nos tactiques : avoir en moyenne plus d’un combattant KO sur les 5 derniers combats n’est pas acceptable si ont visent à se rendre à notre retraite.

Ce qui nous a fait le plus mal est :
-être éparpillé : si on se sépare Bocdong est parfois trop loin pour healer ou utiliser ses protection, mes blasts ne brûle pas autant qu’ils le peuvent, Zarra a moins de mobilité (car il se fait engagé pas du monde qu’il n’a pas forcément choisi) et Keira ne peu plus frapper plusieurs adversaires. Le plus collé, le mieux.
-franchir de grande distance à découvert un à un, comme contre les Budiwug. On doit rester en tappon, se faire du couvert au besoin (le nuage des drow peut aider) et forcer l’ennemie à sortir de sa position. Rien ne sert de charger de grande distance, surtout si on est pas pressé et que l’ennemie ne peut pas nous atteindre.
-garder les boss/plus gros monstre pour la fin fait très mal, et c’est généralement sur les servants qu’on s’acharne en premier. On doit décapiter leur boss et du coups les combats seront moins long.

Recommandations :
-On doit avoir une seule ligne de front : Bocdong et Zara, ne dépassez pas la barbare, vous attirerez les adversaires melees trop loin de la barbare. On ne se colle plus sur les murs et on ne charge plus le guarde sur les flancs mais ceux aux centres. Une fois la ligne de combat fixée, Zarra sera capable de charger les snipers/boss et les gardes qui étaient en périphérie devront plonger au centre se coller sur la barbare et dans ma zone de blast.
-On doit controller le centre : La barbare tu sautes sur le boss même si tu dois dépasser ses gardes. Certain boss engage le combat à distance et tu peux avoir à subir quelques frappes, mais tu es de loin assé robuste. De toute façon vous les barbare êtes masochiste et riez des coup reçus. Si la barbare engage le boss, du coup on aura sécurisé le centre. Les autres auront de la facilité après à se rendre à ce dernier.
-Rythme et effect de choc : on doit agir ensemble, en suivant la barbare. Quand certains bondissaient seul à l’avant avant même que les autres réalisent ce qu’il se passe, le résultat a toujours été de grands coups reçu inutilement. Si vous ne pouvez pas attendre, investissé dans un marteau à lancé, en plus ça vous aidera quand vous serez immobilize.

Comme l’équipe qui s’unis pour défoncer une porte avec un bélier, on doit être proche, syncronisé et accepter que les défenceurs vont nous balancer des cochonneries par dessus leur muraille. On est une équipe avec une grande force de frappe, si on commence à se retenir par peur de manger des coups ou si on se laisse divertir par des laquets de bas étages alors on perd l’effet choc de notre force de frappe! Si notre défence est notre offensive, alors c’est normale que les coups safe et méthodique et le dommage control soit l’opposé de notre style et nous fasse du tord.

On a une équipe très forte, orientée sur le combat rapproché et sur les auras et blasts, je ne vois pas d’autre façons de minimiser nos pertes et mettre fin aux combats qui s’étirent en longueur.

Soyons unis, comme le bélier.

Comments

Le bélier à la Bocdong

On devrai tous aider Bocdong et rester à 5 case de ce dernier en tout temps. Il ne sera pas toujours capable de bouger pour soigner, ou il sera daze, ou…. Bref, c’est pas à Bocdong de se fendre en quatre pour nous soigner. Son heal à 6 cases ne nous permet pas de fantaisie. Par ailleur, si on reste collé, tout le monde en profite.

La mort : c’est peut être notre seul défence. Les monstres frappent à la notre bloodied value de VaArz (ce qui est proche de Bocdong et Zarra), et les soins disponibles, sauf exeption, soignent moins (beaucoup moins) qu’une baffe de méchant.

Ex : Soins de Bocdong sur VaArz = 10 à 16 HP.

Pour ce qui est de VaArz, je demanderai à Bocdong de garder ses soins et de le soigner une fois mort. Ce qui implique absolument de délayer après les monstres pour soigner VaArz juste avant son ini : si on fait des fights de 2-3 rds, c’est ce qui me semble le plus viable. Peu importe les dégâts sur VaArz, il va pouvoir incinérer les adversaires à chaque tour. Essayer de survivre avec des HP/tempo est trop dure, et dans le fond, ce qui compte, est d’être en vie au bon moment sans se faire tuer après le soins de Bocdong sans avoir jouer, car de toute façon VaArz risque toujours de mourrir après être soigné. Je vais délayer aussi pour me placer après toi si tu es sous mon ini ou ou top de l’ini.

Cheers

V

La formation du bélier
 

Dnd ca l’air facile quand ca va bien. Mais il suffit de jouer un peu désorganisé pour se rendre compte que tout allait bien parce qu’on jouait bien.
Dnd 4 offre des combats très stratégique et il faut parfois prendre des décisions complexes. Alors bon courage.

La formation du bélier
 

j’aime ton approche VaArz. Je suis prêt à tenter le coup … c’est très différent de ce que les maîtres d’arme nous montrent à l’académie, mais je peux y voir le bénéfice lors de combat tactic.

Le problème avec nos tactique drow, c’est que les boss, les prêtresse de Lolth ne se présentent pas aux combats, ils envoyent les hommes, seules, se battre pour elles. elles restent donc caché dans le Temple famillial, priant, implorant et créant des rituel et sacrifice pour la spider queen, dans le but qu’elle intervienne dans le combat, nous garatissant la victoire. Notre implication dans le combat est limité selon les prêtresses, se sont elle qui gagnes les combats mais c’est nous qui les perdons …

La formation du bélier
sahafi

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.